C’est la rentrée ! Et vous réalisez probablement que toutes les bonnes résolutions prises avant les vacances ont disparu derrière les cocktails en terrasse et les grasses matinées. Résultats : vous n’avez ni lu ou visionné tous ces liens en marque page nécessaires pour avancer votre side project, ni brasser la paperasse administrative que vous aviez mis de côté… Bref, vous n’avez peut-être rien fait.
Et ce n’est pas grave ! L’ennui, c’est que le retour aux études ou au boulot se solde souvent par un nouvelle routine. Entre boulot quotidien et temps libre, difficile de garder de la place pour votre projet… Dans cet article, on vous dit comment mettre toutes les chances de votre côté pour le mener à bien !

1. Le repos avant le boulot : bien connaître sa semaine

“Le side project est un projet créatif qui n’a pas de rapport avec son job, ou, s’il en a, est une initiative personnelle et pas une demande de son employeur.”

Source : Cadremploi

Bien souvent, l’un des premiers écueils est de sauter à pieds joints dans des résolutions pour le faire avancer et… qui ne tiendront pas deux jours (un peu comme celles du Nouvel An).  On achète des carnets pour planifier, des stylos ou gadgets pour optimiser…  Mais planifier et optimiser par rapport à quoi, précisément ? Avant d’initier des changements dans votre quotidien, il faudrait peut être faire un état des lieux. Prenez le temps d’évaluer votre semaine type, en consignant les plages horaires de temps travaillé et de temps libre, avec la même minutie ! Si vos week-ends ou jours de repos sont souvent rythmés par des cours de sport ou des rendez-vous hebdomadaires, ils ne sont donc pas totalement libres. Le temps libre n’équivaut pas toujours au temps de repos, alors évaluez-le minutieusement, afin de toujours vous assurer d’avoir du temps pour souffler.

2. Moins de Netflix, plus de recherches ?

Un autre écueil est cette idée de devoir sacrifier un peu de son temps libre pour avancer son side project : la plupart du temps, les porteuses de projet grignotent, non pas sur leur temps libre, mais bien souvent sur leur temps de repos ! Moins de sommeil, de pauses midi ou de siestes vous feront peut-être avancer votre projet… sur le court-terme ! Il n’y a aucun intérêt à négliger sa santé. Au lieu de grignoter sur votre temps de sommeil, vaut mieux grignoter sur vos heures de visionnage Netflix, par exemple ? Négociez avec vous-mêmes et vos besoins, trouvez un juste milieu, apprenez à connaître vos moments propices à l’inspiration et à la motivation : si vous êtes du genre à mieux travailler la nuit, voyez comment amortir votre travail nocturne avec des micro-siestes ou un week-end complètement off. Bref, écoutez-vous !

3. Mon meilleur ami, l’agenda. 

Ah, maintenant que vous connaissez votre semaine, vous pouvez vous pencher votre nouvel agenda ! L’agenda (bullet journal, app de planification ou tout autre support) est un outil essentiel à l’avancée de votre side project, car c’est sur celui-ci que repose votre rigueur. Honorez les moments prévus pour votre projet comme un rendez-vous extérieur : est-ce que vous mettriez un lapin à un investisseur, “comme ça, parce pas envie”? Si non, pourquoi le faire à vous-mêmes ? Même si le temps consacré à votre projet n’est qu’une quinzaine de minutes, ce sera toujours ça de pris. Quinze minutes, c’est peut-être deux articles en moins dans votre Get Pocket, et surtout de nouvelles connaissances, non ?

4. Travailler et s’amuser, c’est possible.

Si vous avez décidé de lancer ce side project, c’est que ce dernier vous plaît et donc stimule votre motivation : n’oubliez donc pas de vous amuser en travaillant dessus ! Alternez entre les tâches les moins attrayantes et les mediums plus captivants (les conférences ou salons dans le domaine ; les vidéos zoom accessibles ; les récits d’autres entrepreneurs inspirants; des documentaires…). Votre travail sur le projet ne doit pas être perçu comme une corvée, mais bien comme un projet stimulant votre envie de le réaliser.

Et vous, quelles sont vos astuces pour ne pas abandonner votre side project ?

Signature afrolab

Sur le même thème…